La RSE dans l’entreprise

La RSE, ou Responsabilité Sociétale des Entreprises permet d'engager les salariés dans une démarche de développement durable, aussi bien d'un point de vue environnemental que sociétal. Elle présente de nombreux avantages salariés pour leur bien-être, et pour garantir leur satisfaction dans le travail qu'ils effectuent.

Cet article décrit la notion de RSE, ses avantages pour l'entreprise et les salariés, ainsi que la manière d'impliquer et d'engager l'ensemble des collaborateurs dans une telle politique.

Qu'est-ce que la RSE ?

La notion de responsabilité sociétale repose sur l'idée que l'entreprise est tenue de mettre en place un ensemble de mesures ayant pour objectif le respect des principes du développement durable. Cette politique est aujourd'hui largement adoptée par un grand nombre d'entreprises, mais les collaborateurs ignorent encore tous les avantages salariés qu'ils peuvent en tirer, et comment s'y engager.

Avec l'évolution de la RSE, les dirigeants ont désormais une vision plus large de ce concept, qui ne se limite plus aux considérations environnementales, mais s'étend à d'autres enjeux plus inattendus.

Ainsi, dans le classement des objectifs de la RSE, c'est souvent la dimension sociale qui est mise en avant par les décideurs. Le bien-être des employés dans leur milieu de travail est en effet considéré comme un enjeu prioritaire dans une démarche volontaire de RSE.

D'autres volets, qui étaient parfois oubliés, figurent aujourd'hui parmi les considérations prises en compte par les dirigeants dans le cadre de la responsabilité sociétale, tels que :

- L'éthique dans le travail.

- La lutte contre la corruption.

- La transparence.

- L'empreinte écologique de l'entreprise.

- La santé des salariés.

- La lutte contre les discriminations et le harcèlement en milieu professionnel.

Les salariés ne sont certainement pas les seuls acteurs de la RSE, et ils n'en représentent pas les uniques bénéficiaires. Néanmoins, cette activité se fait principalement par et pour eux.

Le développement de la RSE fait intervenir avant tout les salariés eux-mêmes, ensuite la direction de l'entreprise, suivie par les managers des équipes, les clients et enfin les actionnaires.

Pour réussir leur stratégie globale de RSE, les décideurs ne doivent pas considérer cette notion comme une contrainte, mais comme un levier de développement pour l'entreprise. Il s'agit en effet d'une opportunité économique permettant de bien positionner l'entreprise dans son environnement concurrentiel.

L'impact important engendré par la mise en place de la RSE pousse de plus en plus de décideurs à aller plus loin dans cette démarche, en l'intégrant complètement à la stratégie commerciale de l'entreprise, et à dépasser les obligations imposées par la loi.

Quelles sont les attentes des salariés en matière de RSE ?

La mise en place d'une politique de responsabilité sociétale dans une entreprise présente de nombreux bénéfices pour les collaborateurs, qui ont généralement de fortes attentes par rapport à une telle démarche. La plupart des salariés sont en effet réticents à travailler chez un employeur qui n'accorde pas d'importance à l'engagement environnemental ou sociétal. C'est ainsi que pour un grand nombre de personnes, le choix du futur milieu professionnel se base sur le degré de responsabilité de l'entreprise, quasiment au même titre que les avantages financiers. D'autre part, les salariés sont de plus en plus demandeurs d'actions de volontariat au sein de l'entreprise, dans le cadre de programmes spécifiques.

Les collaborateurs sont incontestablement les acteurs les plus concernés par la dimension sociétale de la politique de RSE, et leurs attentes sont d'autant plus fortes que les bénéfices qu'ils peuvent en tirer sont importants.

Avantages d'une démarche de RSE pour les salariés

L'engagement de l'entreprise dans stratégie sociétale dédiée permet d'améliorer considérablement le bien-être de ses employés, ainsi que leurs conditions de travail. L'entreprise est alors capable de gérer les risques sociaux, de prévenir les problèmes liés à l'environnement, et de trouver des solutions efficaces aux difficultés économiques ou juridiques de ses activités commerciales.

Un projet de RSE, s'il est engagé dans une démarche volontaire, permet à l'entreprise de placer les collaborateurs au centre de ses préoccupations. Ainsi, l'entreprise responsable fait le choix de d'impliquer à la fois pour l'environnement et pour la société, qui constituent les deux principales parties prenantes du tissu professionnel.

Les principaux enjeux stratégiques qui peuvent être favorisés, soutenus et encouragés dans le cadre d'une politique de RSE sont :

- La lutte contre les discriminations.

- L'insertion des employés en situation de handicap.

- La diversité parmi les membres des équipes.

- L'égalité homme-femme.

- La communication interne et l'instauration d'un dialogue efficace au sein de l'entreprise.

- L'équilibre entre vie professionnelle et vie privée pour les salariés.

- L'écoute active des préoccupations des collaborateurs.

Toutes ces valeurs, quand elles sont partagées entre les décideurs et les employés, poussent les différents acteurs à s'impliquer et à s'investir pour leur milieu professionnel.

De nombreuses innovations ont vu le jour grâce à des interrogations et à des réflexions sur les problématiques liées à l'environnement ou à la société. Ces nouvelles méthodes concernent plusieurs aspects comme le management, l'organisation interne de l'entreprise, les formes de travail, ou le produit lui-même. On observe en effet aujourd'hui de plus en plus de concepts innovants, comme l'éco-conception, l'éco-emballage ou le travail à distance.

D'autre part, les salariés qui font le choix de s'engager dans les actions RSE de leur entreprise ont plus d'occasions de vivre des expériences variées, ce qui leur permettent de monter en compétences plus rapidement. Ces activités sont en effet souvent éloignées des compétences techniques des employés et des connaissances exigées par leur poste d'origine. Elles constituent donc une richesse supplémentaire qui donne la possibilité aux membres de l'entreprise d'exprimer d'autres formes de savoir-faire, plus personnelles, tout en étant dans un cadre professionnel.

Quelles sont les formes d'engagement des salariés dans une politique de RSE ?

Les collaborateurs ont la possibilité de s'impliquer dans la démarche sociétale et environnementale de leur entreprise, de plusieurs manières.

Participer à la politique globale de RSE

Les salariés peuvent contribuer à la construction de la stratégie de responsabilité sociétale, en créant des groupes de travail, en organisant des séminaires thématiques, en participant à des formations sur la RSE, ou en utilisant les plateformes de travail collaboratif.

Adopter des gestes écoresponsables

Les salariés sont également amenés à participer dans la mise en place d'un processus de réduction de l'impact sur l'environnement, dans le cadre du développement durable de l'entreprise. Ceci se traduit au quotidien par des réflexes et des gestes plus écoresponsables, tels que :

- Minimiser les déplacements

- Faire attention à la consommation d'énergie dans les locaux de l'entreprise

- Eviter le gaspillage des ressources matérielles

- Mettre en place une gestion efficace des déchets…

Encourager l'économie circulaire

En collaboration avec les différents acteurs de l'entreprise, les salariés peuvent élaborer une politique d'économie circulaire, visant à donner une seconde vie aux appareils et équipements devenus obsolètes. Il est ainsi possible de prévoir certains programmes de réparation des vieux articles, ou de lancer un processus de réutilisation pour les produits électroniques.

Développer les bonnes pratiques informatiques

L'informatique est un poste important dans la majorité des entreprises, et elle génère un impact environnemental souvent conséquent. Les salariés peuvent alors contribuer, chacun à son niveau, à réduire ces problématiques en adoptant des gestes responsables. Il s'agit par exemple de l'entretien des postes de travail, ou du débranchement des appareils non utilisés.

Favoriser le bien-être au travail

Pour être plus productifs, les salariés doivent se sentir à l'aise dans leur espace de travail. Pour cela, ils peuvent contribuer à créer un environnement professionnel propice à la détente et aux discussions entre les collaborateurs.

Les endroits d'échange et de décompression, comme les lieux de pause-café, les espaces de jeux ou les cantines peuvent être aménagés de manière plus conviviale, afin d'améliorer l'ambiance au travail. L'organisation d'événements entre collègues comme des team-buildings ou des soirées est également une excellente manière de favoriser la cohésion entre les équipes.

Se mettre dans des conditions de travail favorables

Des conditions de travail adaptées à la personnalité et au goût de chaque personne peuvent aider à améliorer le bien-être et la productivité. Cela passe par des éléments simples come la décoration des bureaux avec des plantes naturelles dépolluantes, ou un apport maximal de lumière dans les locaux.

Les horaires et l'organisation du travail sont également des aspects à prendre en compte dans le cadre de l'amélioration des conditions de travail. Certains salariés peuvent ainsi privilégier le travail à distance, si leur activité le permet, et en accord avec leurs employeurs. Cette solution est généralement envisagée pour certains employés qui ont des difficultés de déplacement, ou des contraintes familiales les empêchant de se présenter physiquement sur leur lieu de travail. Le télétravail permet d'assurer une meilleure gestion de l'équilibre entre vie professionnelle et vie de famille.

D'autres solutions simples peuvent être mises en place pour rendre le travail plus agréable au quotidien, et favoriser l'épanouissement des salariés. Certaines entreprises encouragent et facilitent par exemple le covoiturage entre collègues ou prévoient des solutions de transport collectif.


Photo : © The Office / NBC

Dans la même catégorie
Recruteurs, démarquez-vous !
21 mai 2020
RH
Recruteurs, démarquez-vous !

Comment les recruteurs peuvent-ils se démarquer pour attirer les meilleurs candidats ? Quels types d'avantages salariés peuvent-ils proposer pour convaincre ces derniers ?